vendredi 22 février 2008

Zotero: un outil de gestion bibliographique de la nouvelle génération: Zotero

Zotero sera-t-il sur le point de remplacer EndNote comme outil de gestion bibliographique? Pas encore mais comme tous les outils de la génération du Web 2.0 son développement est fort rapide et pour ceux qui l'ont déjà testé, son point fort réside dans certaines fonctionnalités qui sont absentes avec EndNote, dont la possibilité de capter les ressources du Web.
Zotero est un produit développé par le Center for History and New Media rattaché au George Mason University . Il bénéficie des subventions de l' United States Institute of Museum and Library Services, de la Fondation Andrew W. Mellon et de la fondation Alfred P. Sloan .
Zotero est intégré à Firefox 2.0, cet outil est jeune encore -il en est à sa version 1.0 - mais s'annonce fort prometteur. Il est compatible avec les versions Netscape Navigator 9.0, Flock 0.9.1 et avec les systèmes de gestion Windows, Mac, ou Linux. Une fois installé sur votre ordinateur, il sauvegarde et récupère les références ou les notices des pages web dans plus de trente langues . La liste des sites compatibles est déjà impressionnante . On y trouve évidemment Amazon, Google, toutes les bases de données et les serveurs les plus utilisés et les connus dans tous les domaines comme ABI-Inform, SPIRES, Ingenta, etc, etc... (ici) et les OPAC et les catalogues des bibliothèques de la plupart des grandes universités américaines et canadiennes.
Comme tout autre outil de la génération du Web 2.0, Zotero stocke les fichiers PDF, les images, les liens et les pages web dans leur totalité. Il est intégré aux outils de bureautique de Microsoft . Les corrections, l'étiquetage ou les ajouts sont possibles. Son interface est aussi compatible avec un nombre croissant de logiciels et offre une large variété d'options d'importations et d'exportations de notices en lots .

Finalement, la cerise sur le gâteau: il est gratuit .

1 commentaire:

Aline a dit...

Il n'est pas simplement gratuit. Il s'agit surtout d'un logiciel libre, d'où son rapide développement.